Plus d’aide pour l’emploi des travailleurs handicapés

30 mars 2017

Plus d’aide pour l’emploi des travailleurs handicapés

Aujourd’hui, différents types de structures ont fait le choix de travailler en grande majorité avec des travailleurs en situation de handicap. Dans ces structures, on retrouve notamment les entreprises dites « adaptées » (les EA), dans  lesquelles plus de 80 % des travailleurs sont des personnes reconnues travailleurs handicapés.  Les 758 entreprises adaptées françaises emploient aujourd’hui 31 000 salariés, dont 25 000 personnes en situation de handicap. Elles représentent plus de 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires. Ces entreprises interviennent par exemple pour de la prestation de services, de l’entretien d’espace verts, de l’entretien de locaux, du conditionnement. En contrepartie, l’entreprise adaptée peut percevoir une subvention ainsi qu’une aide au poste versées par l’État pour chaque travailleur handicapé qu’elle emploie.

L’état a signé le 9 mars 2017 un contrat de développement du secteur adapté, avec notamment le financement de 5 000 aides aux postes supplémentaires d’ici 2021, soit un montant de 75 millions d’euros supplémentaires. Cet engagement suit la dynamique actuelle puisque depuis 2012, 3 000 aides aux postes supplémentaires avaient été financées.

« En engageant l’État à la création de 5 000 places en entreprises adaptées dans les 5 prochaines années, le Gouvernement continue d’œuvrer pour l’accès des travailleurs handicapés au milieu ordinaire de travail. C’est là le sens même de l’action menée depuis 2012 : faire en sorte que les personnes handicapées puissent, si elles le souhaitent, vivre et travailler avec les autres« ,  a déclaré Ségolène Neuville, la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion.

Les entreprises adaptées se distinguent des ESAT, établissements et service d’aide par le travail, dans lesquels les travailleurs nécessitent un accompagnement plus important, et qui s’apparentent à des structures médico-sociales.  Dans les ESAT, les travailleurs sont des usagers, et non pas des salariés comme dans les EA. Ils perçoivent une indemnité de 55 % du SMIC minimum.

Retrouver l’intégralité de l’annonce du gouvernement ici.

Vous vous posez des questions sur l’accessibilité aux personnes en situation de handicap de votre entreprise ? Faites appel à BATISAFE pour vous aider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *